Playstation 5 VS Xbox Series X : Quelle Console Choisir ? - RGS

Playstation 5 VS Xbox Series X : quelle console choisir ?

Le moment est enfin venu. Après la génération de consoles la plus longue de l’ère moderne des jeux, la nouvelle next-gen est enfin là avec la Xbox Series X et la PlayStation 5. En quelque sorte. Car les deux consoles sont très difficiles à trouver.

Ce n’est pas comme les précédentes générations de guerres de consoles qui ont eu tendance à inaugurer une révolution de la résolution. En effet, le saut vers le 4K et le HDR a été pris en charge par la Xbox One X et la PS4 Pro de milieu de gamme. Vous pourriez vous attendre à ce que la 8K soit donc la grande nouvelle ici, d’autant plus que chaque fabricant l’a suggéré dans son marketing précoce. Mais la 8K n’est en fait prise en charge par aucune des deux nouvelles consoles de salon de Microsoft et de Sony.

Au lieu de cela, la Xbox Series X et la PS5 représentent la révolution du débit d’images et du ray tracing. Les jeux vidéo sont toujours en 4K mais ils tournent plus vite, sont plus réactifs et sont nettement plus beaux.

Pour certains, cela ressemblera à du vent et les arguments contre les nouvelles consoles ne se consolideront que lorsque nous révélerons qu’il n’est pas nécessaire d’en acheter une pour jouer aux derniers jeux. À quelques exceptions près, tous les jeux auxquels vous pouvez jouer sur une machine next-gen sont également jouables sur sa prédécesseur.

Mais ce n’est pas tout et les deux consoles permettent d’atteindre des niveaux de jeu jusque-là inaccessibles. Et puis il y a la petite question de savoir quel est le meilleur streamer et lecteur Blu-ray 4K. On fait le point sur la console qui vous correspond le mieux.

Les différences de prix

comparaison ps5 xbox series x

La Xbox Series X et la PlayStation 5 sont vendues au même prix, soit 499€. Mais vous aurez du mal à vous procurer l’une ou l’autre à leur prix de vente recommandé car les stocks sont rares depuis le lancement. Dès que des stocks de console supplémentaires apparaissent, ils s’arrachent et sont vendus en quelques minutes seulement.

La mauvaise nouvelle ? Les ruptures de stock de la Xbox Series X devraient durer au moins jusqu’en 2022.

Nous ne recommandons jamais de payer le prix fort pour une console en rupture de stock. Mais si vous êtes vraiment déterminé, vous constaterez que la Xbox Série X coûte un peu moins cher que la PS5. Des deux consoles, il semble que la PS5 soit la plus demandée.

Il existe des versions plus abordables sans disque de chaque console. La Xbox Série S ne coûte que 299€ tandis que la PS5 Digital Edition est beaucoup plus chère, à 399€.

Il faut toutefois garder à l’esprit que la PS5 Digital Edition est juste une PS5 standard sans lecteur de disque, tandis que la Xbox Series S voit ses performances diminuer par rapport à la Xbox Series X. En d’autres termes, les deux consoles next-gen sans disque ne sont pas vraiment conçues pour se concurrencer directement.

Le design

design ps5 xbox series x

Les deux consoles de salon affichent un aspect très différent.

Le design de la Xbox Series X n’est pas très différent de celui d’un PC tour noir mat (une différence nette par rapport à la Xbox One) qui peut être posé à la verticale ou à l’honrizontale. Elle mesure 30 x 15 x 15 cm, pèse 4,45 kg et fonctionne avec un ventilateur de 130 mm qui aspire l’air frais par les évents du bas et rejette l’air chaud par les sorties du haut. Contrairement aux générations précédentes de Xbox, il n’y a pas d’entrée HDMI ni de sortie optique.

Comparée à l’apparence plutôt utilitaire de la Xbox Série X, la Playstation 5 a un aspect très science-fiction. Ses lignes courbes et sa finition blanche brillante contrastent avec la silhouette géométrique et pointue de la Xbox et sa peinture noire mate furtive.

Certains disent que la coque blanche de la PS5 ressemble à une combinaison à col haut, avec une ouverture qui plonge vers le bas pour créer un « V » qui pourrait indiquer qu’il s’agit de la cinquième génération de PlayStation.

Quant aux dimensions, la PS5 est absolument énorme. Si elle est un peu plus fine que la Xbox Series X (14 cm contre 15 cm), elle est surtout plus haute (39 cm contre 30 cm). Elle peut être posée horizontalement si vous le souhaitez, mais la taille de la PS5 peut tout de même poser des problèmes à ceux qui disposent d’un espace limité dans leurs racks d’équipement parce qu’il faut prévoir un espace autour d’elle pour que l’air puisse circuler et éviter la surchauffe de la console.

Comme la Xbox série X, la PS5 utilise un seul ventilateur assez grand (par rapport aux normes des consoles) pour se maintenir au frais, ce qu’elle fait de manière très silencieuse. Contrairement à la Xbox Series X, il n’est pas complètement inaudible dans une pièce silencieuse, mais son ronronnement constant est assez silencieux pour être noyé dans le bruit de votre téléviseur ou de votre système audio.

Sur les deux consoles, le lecteur de disque est plus bruyant que le ventilateur, surtout lors de la lecture d’un Blu-ray 4K. Cependant, nous estimons que la PS5 est environ 5 dB plus silencieuse que la Xbox. C’est suffisant pour faire une différence et bien qu’aucun des deux n’empiète sur la bande sonore de votre film, vous êtes plus susceptible de remarquer la Xbox dans les moments plus calmes. Ce n’est pas un problème avec les jeux vidéo car même ceux achetés sur disque fonctionnent à partir du stockage intégré des consoles.

En fin de compte, si la Xbox est la plus terne des deux consoles, elle est aussi la plus pratique ce qui lui permet de l’emporter de justesse dans cette partie.

Caractéristiques et performances

Avant de nous plonger dans les spécifications techniques de chaque console, il convient de souligner que deux modèles de PS5 sont actuellement en circulation : la version de lancement originale CFI-1000 et une unité CFI-1100 révisée.

Pas de panique, il n’y a pas de nouvelle console PS5 en circulation. Les modifications concernent des ajustements internes du dissipateur thermique et quelques autres changements mineurs. Les craintes initiales de voir le nouveau modèle chauffer davantage ont été levées car les deux consoles offrent les mêmes performances et la même expérience de jeu. Une fois ce point éclairci, plongeons dans le vif du sujet :

Dans la bataille des fiches techniques, la PS5 semble perdre face à la Xbox Series X. Les deux consoles sont équipées de processeurs AMD à 8 cœurs, mais ceux de la Xbox sont cadencés à 3,8 GHz alors que ceux de la PS5 sont à 3,5 GHz. Les deux consoles utilisent des processeurs graphiques AMD, ceux de la Xbox fournissant une puissance de 12 téraflops contre 10,28 téraflops pour la PS5.

Les deux consoles utilisent des disques SSD (solid-state drive) plutôt que des disques durs mécaniques, Microsoft offrant un téraoctet de stockage contre 825 Go pour la PS5. Mais la façon dont Sony a conçu et intégré le stockage de la PS5 le rend si rapide (plus de deux fois plus rapide que celui de la série X) qu’il augmente les performances globales de la console.

Mais aucune des deux consoles n’utilise cette puissance pour offrir la 8K. Bien que la 8K ait été mentionnée à plusieurs reprises par les deux sociétés dans la période précédant le lancement, elle n’est tout simplement pas une option dans les menus des deux machines. Au lieu de cela, dans les deux cas, la 4K à 60 Hz est l’objectif de performance, avec 120 Hz et/ou quelques fonctions graphiques next-gen sophistiquées disponibles dans certains jeux.

Parmi ces fonctions graphiques next-gen, c’est le ray tracing qui est le plus important. Cette nouvelle technologie améliore massivement l’éclairage, les ombres et les reflets et peut transformer presque tout ce que vous voyez à l’écran, rendant les jeux beaucoup plus réalistes. Les deux consoles la prennent en charge.

Dans un certain nombre de cas, les jeux vidéo vous permettent de choisir entre la priorité donnée à la présentation ou aux performances, ce qui se résume souvent à un choix entre le ray tracing et une fréquence d’images plus élevée. Il convient toutefois de préciser que les jeux à 120 images par seconde ne sont disponibles que si votre téléviseur prend en charge les signaux 4K@120Hz, ce qui est rarement le cas à l’heure actuelle. En fait, nous ne connaissons qu’un seul modèle de moins de 55 pouces qui prend en charge les signaux 4K@120Hz (le LG OLED48CX). Consultez notre comparatif des meilleures TV pour jouer à la PS5.

Les fonctionnalités ALLM (Auto Low Latency Mode) et VRR (Variable Refresh Rate) sont de plus en plus courants sur les téléviseurs. Ce dernier en particulier est une véritable aubaine pour les jeux vidéo. Cependant, seule la Xbox Series X les prend en charge. Sony affirme que le VRR sera bientôt disponible sur la PS5 mais n’a pas donné de date et n’a même pas mentionné d’ALLM.

En fin de compte,  il y a très peu à choisir entre les deux consoles en termes de performances de jeu. Jouez au même jeu sur les deux consoles et la fidélité graphique et les performances sont quasiment identiques. De plus, elles chargent toutes deux les titres en un clin d’œil. L’écart de performances peut devenir plus évident à mesure que les jeux conçus pour la prochaine génération deviennent plus avancés et plus exigeants en termes de rendus graphiques 3D. Mais pour l’instant, les deux consoles de salon sont au coude à coude. La PS5 a bénéficié d’une mise à jour récente qui a montré une différence minime dans certains jeux (un gain de performance de 1 à 3%). Dans l’ensemble, les choses sont encore très proches.

Il y a cependant quelques points de différence sur le plan sonore. La Xbox Series X prend en charge Dolby Atmos pour les jeux, le streaming et les Blu-ray alors qu’il n’est disponible que pour les Blu-ray via la PS5. La PS5 dispose de son propre traitement audio 3D, appelé Tempest. Il n’est disponible que via le casque 3D Pulse mais il est très impressionnant en action.

Le Dolby Vision a aussi commencé à faire son chemin sur les consoles Xbox. Et près de 100 titres prennent désormais en charge la fonction FPS Boost qui permet d’améliorer l’aspect des jeux des consoles de la génération précédente sur les Xbox Series X et S.

Sony fait un effort pour la réalité virtuelle avec la PS5, en dévoilant à la fois un casque VR et des contrôleurs pour fonctionner avec la console. Alors que l’on disait que Microsoft allait faire de même pour ses consoles, la société a depuis démenti ces rumeurs.

En dehors des jeux, les deux consoles proposent de nombreuses applications de streaming, de Netflix à Amazon Prime Video, en passant par Apple TV, Disney+ et YouTube. Au Royaume-Uni, les deux consoles ont été lancées sans BBC iPlayer, mais Microsoft l’a rapidement intégré aux consoles Xbox. Six mois plus tard, Sony n’a toujours pas suivi (il y a même un compte Twitter qui témoigne de l’absence d’application iPlayer sur la PS5).

La PS5 pourrait bientôt bénéficier d’un nouveau service de streaming vidéo. Sony teste actuellement le PlayStation Plus Video Pass, qui pourrait être lancé dans le cadre du PlayStation Plus sans frais supplémentaires. Au Japon, Sony a permis à la PS5 de fonctionner comme un DVR (enregistreur vidéo numérique) mais on ne sait pas encore si cette fonctionnalité sortira un jour du pays du soleil levant.

En termes d’expérience utilisateur, la PS5 bénéficie d’une avance considérable. Dès que l’on allume la console, il est clair que l’on plonge dans la prochaine génération. Alors que la Xbox Series X semble bizarrement déterminée à vous convaincre qu’elle est exactement comme la Xbox One que vous possédiez avant elle, la PS5 crie la nouveauté, depuis ses logos sensuels et son interface utilisateur HDR 4K, jusqu’à son nouvel écran d’accueil avec des « cartes » de jeux qui remplissent votre écran et vos haut-parleurs lorsqu’elles sont mises en évidence. C’est une présentation fraîche et très élégante, mais familière pour que les joueurs PS4 s’y retrouvent vite. Les icônes claires, la disposition logique et le fonctionnement rapide contribuent également à sa facilité d’utilisation.

La PS5 dispose d’une astuce next-gen encore meilleure sous la forme d’Astro’s Playroom, qui est préinstallé sur la console. Il s’agit non seulement d’un excellent jeu de plates-formes, mais aussi d’une introduction ingénieuse aux nombreuses fonctionnalités de la nouvelle manette DualSense, ainsi qu’à la présentation 4K/60Hz super-polie et super-fluide.

Bien que les performances de jeu réelles soient jusqu’à présent très similaires d’une machine à l’autre, ces fonctionnalités next-gen supplémentaires font gagner la PS5 dans ce round.

Les manettes

manettes ps5 xbox series x

La grande gagnant ici est la Playstation 5. Les deux consoles sont livrées avec de nouvelles manettes mais il est indéniable que la nouvelle DualSense de la PS5 est la meilleure des deux.

Bien qu’il soit peu probable que la plupart des gens voient ou même sentent la différence, la nouvelle manette de la Xbox est un peu plus petite que la précédente, ce qui devrait faciliter la tâche des joueurs plus jeunes et plus petits.

Le dessous de la manette est texturé de manière plus évidente et l’effet marbré a été appliqué aux surfaces des deux boutons de la gâchette. Ceux-ci sont mats plutôt que brillants et s’incurvent vers un sommet moins proéminent. La nouvelle manette PS5 est plus facile à prendre en main et plus ergonomique, ce qui ne peut être que positif.

Sur la face de la manette se trouve un nouveau bouton de partage, « inspiré » de celui de la DualShock 4 de la PS4. Touchez le bouton pour enregistrer instantanément une capture d’écran, maintenez-le enfoncé pendant quelques secondes pour capturer les 29 dernières secondes de jeu. Le d-pad a été modifié pour ressembler à celui de l’Elite Controller Series 2. Cela le rend plus utile pour les jeux qui nécessitent des actions de balayage (les jeux de combat à combo, par exemple) sans trop sacrifier la positivité des pressions vers le haut, le bas, la gauche ou la droite.

La manette est aussi dotée de ce que Xbox appelle le Dynamic Latency Input (DLI), qui est censé synchroniser chaque entrée de la manette avec ce que vous voyez à l’écran. Le décalage de votre téléviseur entrera aussi en jeu, bien sûr mais accélérer les choses à tout moment du processus ne peut être que positif. La console est très prompte à répondre aux commandes mais il est difficile de savoir dans quelle mesure cela est dû à la DLI et dans quelle mesure cela est dû aux performances accrues de la console.

La manette de la série X est meilleure que la manette déjà excellente qui l’a précédée, mais pas de façon radicale. Nous ne vous recommandons pas de vous précipiter pour remplacer vos manettes, et vous n’avez pas besoin de le faire non plus : Les manettes de la Xbox One fonctionnent parfaitement avec la Série X.

C’est une autre histoire avec le DualSense de la PS5 qui représente un progrès considérable par rapport à la DualShock 4 qui l’a précédée et qui est doté d’une technologie qui vous aide à vous immerger dans les jeux auxquels vous jouez de manière nouvelle et inventive.

Tout est basé sur une série de moteurs qui fournissent un retour haptique ainsi qu’une résistance dans les gâchettes. Appuyez sur la gâchette gauche pour viser les emplacements d’une arme dans Call Of Duty : Black Ops Cold War et la résistance sous votre doigt varie, en fonction du poids de l’arme. Appuyez sur la gâchette droite et le premier mouvement est léger avant d’arriver à une sorte de point de morsure que vous devez franchir pour tirer.

Passez sur le jeu Astro et vous pouvez sentir les gouttes de pluie lorsqu’elles se posent sur le parapluie du personnage. Cela peut sembler gadget mais, grâce à la qualité de l’ingénierie et à la façon dont elle est parfaitement intégrée aux visuels et aux sons, la réalité est loin d’être le cas.

La DualSense est plus grande que la DualShock 4 de la PS4 et est assez lourd. La forme générale et la disposition des boutons sont cependant les mêmes. Si vous êtes à l’aise avec les jeux sur PS4, vous ne devriez pas avoir de problème avec ce nouveau controleur PS5.

Un autre ajout qu’il est assez facile de manquer est le microphone intégré de la DualSense qui dispose de son propre bouton de sourdine au-dessus. Cela vous permet de brancher n’importe quelle paire d’écouteurs filaires standard dans la partie inférieure de la manette tout en étant capable de communiquer avec vos amis dans les jeux en ligne.

C’est un point très important car tout casque standard branché sur le DualSense peut tirer parti de la technologie audio 3D de la console. Le microphone intégré à la manette donne un son étroit aux voix, mais la clarté est correcte tant qu’il n’y a pas trop de bruit de fond. Dans l’ensemble, il s’agit d’une excellente solution qui permet à chacun de profiter de l’audio 3D même lorsque vous jouez avec des amis.

Qualité d’image

Comme mentionné plus haut, les performances de jeu réelles des deux consoles sont très proches, même si le VRR donne à la Xbox Series X l’avantage en termes de fluidité (à condition que vous disposiez d’un téléviseur compatible).

En résumé, les deux consoles offrent des jeux en 4K natif à des fréquences d’images souvent deux fois plus élevées que celles de leurs prédécesseurs, sans compter les détails graphiques supplémentaires et la finition. Vous jouerez peut-être aux mêmes jeux vidéo que les personnes qui utilisent encore une PS4 ou une Xbox One mais vous ne pouvez pas nier que la génération actuelle a été améliorée en termes de présentation et de performances.

Si vous envisagez d’utiliser l’une de ces consoles nouvelle génération comme lecteur Blu-ray, il faut tenir compte de certains éléments comme le fait que la Xbox série X prend en charge le Dolby Vision, mais pas la PS5. Par ailleurs, la Xbox série X est un peu plus bruyante que la PS5 lorsqu’elle lit un Blu-ray 4K.

Il en va de même pour le streaming. Un boitier TV tel que l’Apple TV 4K offre des performances plus nuancées et plus authentiques, surtout parce qu’il se contente de diffuser le contenu à sa fréquence de rafraîchissement d’origine, contrairement aux deux consoles. La PS5 va même jusqu’à convertir le contenu SDR en HDR ce qui crée des problèmes de couleur et de contraste avec certains films et émissions de télévision. La Xbox Series X ne fait pas cela et il faut s’en féliciter. La prise en charge de Dolby Vision par la Xbox est aussi un atout pour le streaming à condition que votre téléviseur le prenne également en charge.

Dans l’ensemble, les performances de jeu sont à peu près égales même si la PS5 possède à l’heure actuelle le meilleur lecteur Blu-ray. En fin de compte, le choix qui vous convient le mieux dépendra de vos priorités.

Qualité du son

En visionnant la scène du bombardement d’Unbroken sur Blu-ray, on constate que la PS5 peut très bien gérer les bandes sonores Dolby Atmos lorsqu’elle en a la possibilité (rappelez-vous qu’elle ne prend en charge le Dolby Atmos que lorsqu’elle lit des Blu-ray). Elle n’a pas la netteté ou le punch dynamique d’un lecteur dédié mais la console produit un son musclé qui remplit la pièce avec une bonne clarté et des effets sonores bien placés.

Si le Dolby Atmos n’est pas une option pour les jeux vidéo, ceux qui possèdent déjà un système de son surround seront soulagés d’apprendre que c’est toujours le meilleur moyen de profiter des bandes-son des jeux.

Cela ne veut pas dire que le système audio 3D sur mesure de la PS5 n’est pas bon car il l’est vraiment. Nous l’avons testé et dans chaque cas, nous constatons que le moteur Tempest Engine produit un son ouvert, spacieux et atmosphérique avec un bon placement des effets et une impression convaincante de tridimensionnalité.

Dans la planque de la CIA au début de Call Of Duty, le son 3D donne une réelle impression de caverneux, de distance entre les personnages et d’écho lorsque leur voix réagit aux murs intérieurs de l’entrepôt. Vous n’obtenez rien de tout cela en écoutant en simple stéréo.

Il y a une légère note synthétique dans la présentation qui n’est pas présente lors de l’écoute sur de vraies enceintes. Et malgré tous ses efforts, le traitement ne parvient pas à placer les effets devant ou derrière vous. Néanmoins, si vous ne disposez pas déjà d’un système de son surround, l’audio 3D de la PS5 est une excellente solution qui permet d’utiliser les écouteurs que vous possédez peut-être déjà.

Pour une console de jeux, la série X est très performante d’un point de vue sonore. Elle va au cœur de la bande-son et la restitue avec une clarté, une solidité et une atmosphère assez impressionnantes. Jouer à un jeu ou regarder un film compatible et la console donne une grande sensation d’espace, remplissant la pièce d’effets qui balaient la scène sonore au fur et à mesure que l’action se déroule.

Cela dit, si l’on compare une fois de plus la Série X au lecteur Blu-ray UBP-X700 de Sony, il est clair que ce dernier est un cran au-dessus à presque tous les égards. Alors que le caporal Schofield se lance dans une course effrénée dans les rues infestées d’ennemis en 1917, la console de Sony offre plus de punch, de détails, de précision et d’expression dynamique pour une expérience plus intense et engageante.

Mais peut-être est-ce une comparaison injuste. Et en soi, les performances audio de la Xbox Series X ne laissent guère de place à la plainte. Et si vous ajoutez le casque sans fil Xbox, vous pouvez avoir le Dolby Atmos et le DTS Headphone:X directement dans vos oreilles.

En fin de compte, il s’agit là d’un autre avantage. La prise en charge très limitée d’Atmos par la PS5 est dommage mais son système audio 3D sur mesure, basé sur un casque, compense très bien l’ensemble.

Les jeux disponibles

spiderman ps5

Cette nouvelle génération de consoles ne ressemble à aucune autre dans la mesure où il n’est pas nécessaire d’acheter une nouvelle console pour jouer aux nouveaux titres vidéoludiques disponibles.

En fait, il n’y a pas un seul jeu Xbox Series X qui ne puisse être joué sur Xbox One. S’il y en a un que nous avons manqué d’une manière ou d’une autre, ce n’est pas un jeu qui vaut la peine d’être joué.

C’est presque la même histoire avec la Playstation 5 mais pas tout à fait. Si presque tous les jeux disponibles sur la PS5 le sont aussi sur la PS4, il y a trois exceptions notables en ce moment : Astro’s Playroom, le nouveau et excellent remake de Demon’s Souls et le spectaculaire mais peu profond Godfall.

La Xbox Series X souffre un peu dans ce domaine si l’on considère les nouveaux jeux qui ne sont disponibles que sur l’une des consoles next-gen. Parmi les nouveaux jeux sortis à la fin de l’année 2020, aucun ne peut être joué sur la Xbox Series X et pas sur la PS5. Le retard très médiatisé de Halo Infinite s’est révélé très coûteux.

Cela ne veut pas dire que la PS5 est inondée d’exclusivités mais les trois mentionnés ci-dessus, plus l’excellent Spider-Man : Miles Morales, font partie des meilleurs jeux de la PS5 et lui donnent une victoire facile à cet égard.

Bien sûr, l’avantage de l’accent mis par les consoles nouvelle génération sur la rétrocompatibilité est que chacune d’entre elles dispose d’une énorme bibliothèque de jeux existants prêts à être joués. Ces bibliothèques partagent de nombreux jeux, la plupart des développeurs tiers produisant des titres à la fois pour la Xbox et la PlayStation. Mais il y a bien sûr des jeux exclusifs à chacune.

Le choix de la « meilleure » sélection dépendra surtout du type de jeux vidéo que vous aimez. Mais il est juste de dire que la PlayStation a une fois de plus l’avantage. Les jeux Forza Horizon 4 et Gears 5 de la Xbox sont excellents mais nous ne pensons pas que beaucoup de joueurs affirmeront que l’accès à ces jeux l’emporte sur les grands succès de PlayStation tels que The Last of Us Part II, Ghost of Tsushima, Uncharted 4, The Last Guardian, God of War, Horizon Zero Dawn et Spider-Man.

La Xbox a cependant un atout dans sa manche, sous la forme du Game Pass. Pour 9,99€ par mois, cet abonnement vous donne accès à plus de 100 jeux Xbox, y compris tous les titres de première main comme Forza Horizon 4 et Gears 5. Il s’agit d’une offre très généreuse qui vous donne accès à une énorme bibliothèque d’excellents jeux vidéo dans laquelle vous pouvez puiser à loisir et qui peut vous faire économiser une fortune.

La collection PS Plus de PlayStation, qui permet aux propriétaires de PS5 de jouer gratuitement à une vingtaine d’anciens jeux PS4, est un pas dans la bonne direction mais n’est pas tout à fait au même niveau. En effet, elle n’inclut pas (ou ne semble même pas devoir inclure) de tout nouveaux titres. Il est cependant inclus dans l’abonnement PS Plus standard pour les jeux en ligne et ne coûte pas plus cher que le Xbox Game Pass.

En fin de compte, il est très difficile de trancher. La PS5 l’emporte en termes d’exclusivités nouvelles et existantes mais le Xbox Game Pass est vraiment une offre incroyable.

Verdict

Il s’agit d’une nouvelle génération de consoles différente de toutes celles qui l’ont précédée. Une génération de consoles qui ne débloque pas le jeu dans une nouvelle résolution et qui n’apporte pas avec elle une foule de nouveaux jeux qui ne peuvent être joués que sur les nouvelles machines. La PS5 et la Xbox Series X doivent donc justifier leurs qualités de nouvelle génération par d’autres moyens et la console de Sony le fait bien mieux que celle de Microsoft.

Mais ce n’est pas seulement une question de performances de jeu. Jeu après jeu, il apparaît que, malgré les différences de spécifications, les performances réelles sont presque identiques. Les deux consoles offrent une expérience 4K@60Hz très solide et toutes deux permettent d’ajouter un magnifique ray tracing ou une action 120Hz sur certains jeux. En matière de gaming multiplateformes, il n’y a pas de gagnant ou de perdant.

Cela pourrait bien changer à l’avenir. Ce premier lot de jeux multiplateformes est multigénérationnel. Presque chacun d’entre eux a été conçu pour fonctionner sur pas moins de dix consoles, de la Xbox One originale à la Série X d’un côté, et de la PS4 originale à la PS5 de l’autre, alors s’attendre à ce qu’ils soient entièrement optimisés pour la prochaine génération est tout simplement stupide. Une fois que les jeux optimisés seront devenus une réalité, peut-être verrons-nous apparaître des écarts de performances entre la PS5 et la Xbox Series X. Mais pour l’instant, il n’y en a pas de vraiment significatifs.

Mais lorsqu’il s’agit de se justifier autrement, la Xbox Série X souffre de certaines décisions étranges de la part de Microsoft. L’expérience est trop familière. À chaque étape, la console semble déterminée à vous convaincre qu’elle est tout comme la Xbox One que vous possédiez avant elle. C’est dû au fait que la société considère la Xbox comme une plateforme conçue pour fonctionner sur de nombreux matériels différents, y compris les PC. Si vous venez de débourser 499€ pour une nouvelle machine gamer, vous voulez que l’expérience entière soit étincelante, fraîche et de nouvelle génération.

Cela ne veut pas dire que la Xbox Série X n’est pas une très bonne console. Elle remplit ses objectifs de performance, elle est presque toujours silencieuse, elle est compacte par rapport à la PS5 et sa manette a subi quelques petits ajustements. Mais elle ne va pas assez loin, surtout par rapport à la PS5.

Dès que vous allumez la PS5, elle vous éblouit avec sa nouvelle interface utilisateur flashy, livrée en 4K et HDR natifs. Elle est livrée avec une nouvelle manette dont l’haptique change véritablement la donne. La console est doté d’un nouveau moteur audio 3D sur mesure et accessible à tous, quels que soient le budget et l’espace disponibles. Et elle est livrée avec un nouveau jeu exclusif qui vous présente à la perfection toutes ces nouvelles fonctionnalités.

Les deux consoles sont assez performantes en tant que lecteurs Blu-ray. Mais elles ont toutes deux leurs défauts à cet égard et sont battues par les joueurs passionnés, il n’y a donc guère de raison de choisir l’une plutôt que l’autre.

En d’autres termes, tout se résume à une question d’expérience de gaming et de multimedia. A cet égard, la PS5 l’emporte haut la main en allant au-delà de la résolution et du taux de rafraîchissement et en offrant une expérience globale qui est vraiment de la prochaine génération.

Laisser un commentaire